Certaines FDS (1) et étiquettes de produits phytopharmaceutiques font encore état de l’utilisation d’une combinaison de travail polyester/coton 230g/m² avec traitement déperlant pour la protection vestimentaire des opérateurs / travailleurs. Depuis juillet 2016, les avis de la DGT (2) et de la DGAL (3) ont fait évoluer la situation.

La protection vestimentaire lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques passe désormais par l’utilisation d’EPI vestimentaires spécifiquement dédiés à ces produits. Ces équipements sont certifiés selon l’avis de la DGT. L’avis de la DGAL précise en outre que les firmes doivent mettre à jour les FDS et les étiquettes de leurs produits pour tenir compte de ces nouveaux équipements :

• immédiatement pour toute demande de nouvelle AMM (4)
• doivent modifier les étiquettes sous un délai de 24 mois pour les CMR (5)
• doivent modifier les étiquettes sous un délai de 30 mois pour tout autre produit

C’est l’article 15 de l’arrêté du 04 mai 2017 qui permet, dans l’attente de ces mises à jour, de substituer les « vêtements de travail, combinaisons de 280 g/m2 traitées déperlant, combinaisons de travail en polyester 65 % / coton 35 % avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant » par les équipements de protection individuelle vestimentaires spécifiques aux produits phytopharmaceutiques et conformes aux exigences essentielles de santé et de sécurité de la directive 89/686/CEE du 21 décembre 1989 et de la directive 89/656/CEE du 30 novembre 1989.
Une nouvelle norme dédiée aux EPI vestimentaires vis à vis des produits phytopharmaceutiques a été signée aux niveaux européen et international. Il s’agit de la norme EN ISO 27065. Celle-ci reprend les modalités de l’avis de la DGT ayant permis la certification des premiers «EPI phyto». Cette norme paraîtra fin 2017.

En conclusion, réglementairement parlant, les EPI vestimentaires de protection vis à vis des produits phytopharmaceutiques, répondant aux exigences de la directive 89/686/CEE tel que décrit dans l’avis de la DGT du 09 juillet 2016, peuvent remplacer dès maintenant les combinaisons de travail 230 g/m2 avec traitement déperlant lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Elles garantissent, dans les conditions d’utilisation normales, une meilleure protection des agriculteurs.

Nota : (1) : FDS - Fiche de Données de Sécurité
(2) : DGT - Direction Générale du Travail
(3) : DGAL - Direction Générale de l’ALimentation
(4) : AMM - Autorisation de Mise sur le Marché
(5) : CMR - Cancérogène Mutagène Reprotoxique